La piste des cistes, la chasse aux trésors pour enfant et adulte

Il y a quelques jours, j’ai découvert la piste des cistes. Il s’agit d’un jeu gratuit et ludique, à pratiquer seul ou à plusieurs. Cette chasse aux trésors s’effectue partout en France mais aussi dans le monde entier. Découvrez le principe de ce géocaching sans GPS destiné aussi bien aux enfants qu’aux parents.

 

Concept de la piste des cistes

D’abord, le concept se veut à la fois très simple et original. Après une inscription gratuite sur le site internet, vous pouvez devenir cacheur ou chercheur. Le cacheur se charge de dissimuler une ciste dans l’endroit de son choix, en respectant certaines conditions. Une ciste est une boîte hermétique de dimension variable. A l’intérieur, le cacheur dispose quelques objets hétéroclites. Puis, il doit rédiger une énigme plus ou moins difficile afin que les chercheurs retrouvent la boîte. Enfin, lorsqu’une ciste est découverte, le chercheur devient trouveur. Il récupère l’objet de son choix et le remplace par un autre. Il doit aussi signaler l’échange sur le site internet.

Une chasse aux trésors pour s’intéresser au patrimoine

Un prétexte pour se promener

Le jeu de piste des cistes existe depuis une dizaine d’années et connait un succès important un peu partout dans le monde. En France, plus de 110 000 cistes sont dissimulées dont plus de 6000 rien qu’en Midi-Pyrénées. Et donc sous l’impulsion d’une cisteuse aguerrie, j’ai eu envie de tester ce jeu de chasse aux trésors grandeur nature. Une petite inscription sur le site internet, une bonne lecture des consignes, et hop ! Pour débuter, j’ai choisi une énigme que je croyais plutôt facile. Mais attention, il ne faut jamais se fier aux apparences.

L’énigme était composée d’une photographie ancienne représentant un pont  de Castelsarrasin dans le Tarn-et-Garonne. D’autres photographies et indications métriques permettaient également de retrouver la ciste.

Et revivre l’expérience de la course d’orientation

J’ai cru reconnaître le pont pour m’être promenée plusieurs fois au bord du canal latéral à la garonne à Castelsarrasin. Mon homme, intéressé par ce jeu de piste des cistes  (et peut-être pour montrer qu’il est doué en orientation) m’a suivie dans ma promenade. En arrivant sur les lieux, je me suis vite rendue compte que le pont n’était pas le bon. Nous avons continué à pied jusqu’au prochain. Et là, encore une fois, désillusion… Cisteurs débutants, ne faites pas la même erreur que moi : imprimez la feuille de l’énigme !

Bon, l’égarement a eu du bon. Cela nous a permis de faire une bonne promenade. Et pn a eu l »impression de découvrir à nouveau un endroit que l’on croyait pourtant bien connaître. Ce jeu de piste permet d’ouvrir les yeux et de s’intéresser aussi au petit patrimoine de notre région.

Même si j’ai honte de l’avouer, il faut bien vous le dire : nous avons dû abandonner.  En rentrant à la maison, j’ai fait quelques recherches complémentaires sur internet, histoire de ne pas refaire chou blanc la prochaine fois. La pêche aux infos a été plutôt bonne, j’ai trouvé le nom du pont. Un bon début… La piste des cistes permet d’affûter nos talents de détective.

 

piste des cistes chasse au trésors patrimoine

 

piste des cistes pont patrimoine balade chasse au trésors pont

Montrer ses talents de détective

La deuxième fois, nous y sommes allés à vélo. Mais encore une fois, les événements ne se sont pas déroulés exactement comme prévu. Monsieur a reconnu le pont mais des travaux nous ont empêchés d’avoir accès à la rive. Jamais deux sans trois… pour une prochaine fois !

En attendant, nous nous sommes intéréssés à une autre ciste. Celle-ci nous a menés dans la partie sud de la forêt d’Agre à Montech, près de la Croix de Ganzelles. La recherche de la boîte nous a permis de découvrir l’histoire de cette croix, élevée en la mémoire du crime perpétré sur l’agent royal Pétrus de Cancel. On dit aussi qu’elle a été placée là pour remplacer l’église qui s’y trouvait.

Enfin, après de longues recherches près de la croix, mon homme a trouvé la ciste ! Fier de lui, il m’a laissé toutefois le privilège de l’ouverture. Tadaaam ! Dans une petite boîte cylindrique, j’ai trouvé un petit carnet où les précédents trouveurs ont déposé un mot. A mon tour de laisser l’empreinte de mon passage… Les objets mentionnés sur la liste étaient bien présents : une étoile rouge, un cube jaune, un dinosaure, etc. J’ai choisi de récupérer le dé jaune avec les lettres grecques. A la place, j’ai glissé un joli bracelet à l’intérieur de la boîte, en pensant au prochain trouveur de la piste des cistes.

 

piste des cistes forêt d'agres a montech croix de ganzelles

 

 

 

piste des cistes dé jaune a lettre grecque

Cet article vous a plu ? Trouvez d’autres idées pour s’amuser entre enfants et parents.

Laisser un commentaire