Le gouffre de Padirac et Rocamadour (Lot)

Il pleut. Pile le jour où nous avons décidé de visiter le gouffre de Padirac et Rocamadour, deux sites lotois. Tant pis, on fera avec.

Le gouffre de Padirac, cavité naturelle, se visite d’avril à mi-novembre. Pendant ces quelques mois, il fait le plein de touristes. Depuis son exploitation, ce sont 20 millions de visiteurs qui se sont pressés devant le gouffre.

Après une longue attente (que nous aurions pu éviter en réservant nos places sur le site internet), nous avons embarqué pour une visite guidée d’un peu moins d’une heure. Au programme, ppromenade en barque sur la rivière souterraine et un peu de marche à pied. Le site est grandiose avec ses sécretions et son lac de pluie. Les photographies sont malheureusement interdites.

Contrairement à l’allée, nous n’avons pas choisi l’escalier pour le retour mais l’ascenseur.

 

gouffre de Padirac et Rocamadour Lot visite culture escalier

 

 

gouffre de Padirac et Rocamadour Lot visite culture

 

Après la visite du gouffre de Padirac, nous avons pris la direction de Rocamadour, à une vingtaine de kilomètres de là. Rocamadour est un village lotois perché dans les hauteurs. Site très touristique car sur les chemins de Compostelle, il accueille de nombreux pèlerins. Difficile de circuler dans ses conditions dans ses petites rues. Nous avons tout de même réussi à nous frayer un chemin jusqu’aux principaux édifices religieux (chapelles, sanctuaires, basilique, statue d’une Vierge Marie noire).
Je pense sincèrement que Rocamadour mérite une autre visite de notre part, la pluie en moins.
gouffre de Padirac et Rocamadour Lot visite culture patrimoine
gouffre de Padirac et Rocamadour Lot visite culture patrimoine promenade

Laisser un commentaire